Sa mission

Le Comité de gestion collabore à l’effort des centres de services scolaires et des commissions scolaires afin de mettre en place des mesures de rattrapage favorisant l’égalité des chances pour les élèves issus des milieux défavorisés. Il vise l’équité envers les plus vulnérables puisque l’égalité des chances passe par l’inégalité des ressources en faveur des plus démunis.

Le Comité de gestion offre également des services permettant de maximiser les sommes disponibles aux services pédagogiques.

Les élèves provenant des milieux sociaux économiquement faibles et les contribuables sont au coeur de ses préoccupations

Retour vers le haut

Ses valeurs

  • Équité : le Comité de gestion assure une redistribution équitable et non discriminatoire des allocations vers les milieux défavorisés, donc les élèves, qui sont les plus démunis;
  • Justice : le Comité de gestion, dans ses sphères de compétences, protège les intérêts des centres de services scolaires et commissions scolaires, les intérêts des élèves provenant de milieux défavorisés et les intérêts des contribuables dans ses opérations de taxation foncières;
  • Respect : le Comité de gestion, par ses activités transparentes et efficientes démontre le plus grand respect à l’égard de ses collaborateurs ainsi qu’à l’égard de la population qu’il dessert;
Retour vers le haut

Structure et territoire

Le Comité de gestion est un organisme public régi par la Loi sur l’instruction publique. En plus de ses responsabilités en matières de taxation scolaire et de financement, il offre des services de soutien techniques, administratifs et financiers aux trois centres de services scolaires et aux deux commissions scolaires de l’île de Montréal.

Le Comité de gestion est chapeauté par un conseil d’administration composé de personnes désignées par les centres de services scolaires et les commissions scolaires de l’île de Montréal ainsi que par deux personnes désignées par le ministre de l’Éducation.

Le Comité de gestion: 

  • perçoit la taxe scolaire;
  • répartit équitablement les revenus de placement du produit de la taxe scolaire servant aux allocations pour des mesures de rattrapage en éducation en milieux défavorisés;
  • effectue les emprunts et pourvoit aux besoins de liquidités;
  • favorise la concertation sur différents dossiers;
  • contribue à réduire les coûts d’opérations en offrant des services communs;
  • produit des outils utiles pour mieux cerner la défavorisation. 

Depuis 1972, le Comité de gestion collabore avec les centres de services scolaires et les commissions scolaires de l’île de Montréal.

À l’égard des francophones, le territoire comprend l’île de Montréal, plus quelques îles avoisinantes comme l’île des Sœurs, l’île Bizard et l’île Dorval. À l’égard des anglophones, il faut ajouter un territoire à l’ouest de l’île qui s’étend jusqu’aux frontières de l’Ontario (secteur Harwood).

Retour vers le haut